Notre énergie au service de votre performance
Header

Legoueix présente :

le collier coupe-feu adaptable

Outil de calfeutrement d’incendie BIS Pacifyre EFC

Legoueix, spécialiste de la distribution d’outillage pour les métiers de l’eau et de l’énergie, place la sécurité au cœur de ses priorités. Aujourd’hui, la prévention des risques industriels ne cesse de se perfectionner grâce à des outils innovants et adaptés. Ainsi, dans son nouveau catalogue 2017, Legoueix propose le Collier coupe-feu adaptable BIS Pacifyre EFC de Walraven, un outil innovant et de haute performance permettant de confiner les incendies.

Exposés à un feu, les câbles électriques se dégradent rapidement, les matières plastiques se consument et les parties métalliques forment un pont thermique qui permettent à un incendie de se propager de l’autre coté d’une paroi. Afin de palier ces risques, Legoueix a inscrit un nouvel arrivant dans son catalogue : Le collier coupe-feu adaptable BIS Pacifyre EFC de Walraven.

Posé autour des tubes et fixé à la paroi au niveau du passage , ce collier coupe feu s’installe de façon rapide et efficace, et ce même dans des configurations difficiles telles que des angles, des passages étroits ou encore des tubes rapprochés. Ainsi, lorsqu’un incendie se déclenche, le collier s’expanse, le tube en fusion est alors comprimé ce qui permet une fermeture rapide et sécurisée du tube et donc de retarder la propagation des flammes et des fumées.

Ce collier convient pour les tubes en plastiques combustibles (jusqu’à 160mm de diamètre), en cuivre isolés (88,9mm) et en acier (108mm). En s’adaptant à la configuration en place, il permet de réaliser instantanément des installations imprévues ou des modifications de dernières minutes.

Constitué d’une bande intumescente haute performance et d’un collier en acier inoxydable, ce collier coupe feu convient aux environnements humides et permet un parfait cloisonnement des incendies. Sa bande auto-adhésive lui octroie une grande flexibilité et permet d’éviter toute perte de matière.

Le collier n’émet pas de gaz toxique ou de fumées même quand le produit et soumis à la flamme. Le collier ne contient pas de matériaux dangereux.

Testé suivant les normes EN 1366-3 (calfeutrement de traversées) et Agrément Technique Européen ETA-13/0793

François Coutant déclare : « Nous avons été victime d’un incendie dévastateur en 1996, détruisant nos locaux et la totalité de notre stock. Ayant pris conscience des dommages que cela engendre, proposer les solutions les plus innovantes et efficaces afin de palier ce risque est devenu une priorité pour Legoueix. Si nous avions été équipé de ce collier, les dégâts que nous avons subis auraient été infiniment moindres. »

 

Innovations, nouveaux outils, nouveaux fournisseurs, au total, ce sont près de 900 nouveautés référencées pour cette édition du catalogue 2017. Legoueix, spécialiste de la distribution d’outillage pour les métiers de l’eau et de l’énergie présente plus de 8000 références en stock et livrable en 24 ou 48 heures partout en France et directement sur site ou sur chantier.

 

Cette année, le nouveau catalogue de 650 pages intègre de nombreuses nouveautés qu’elles soient techniques, liées à l’environnement ou à la sécurité des utilisateurs et des travailleurs isolés ou encore l’arrivée des outils connectés, notamment avec la gamme FACOM.

Au service d’une clientèle de professionnels, les gammes de matériels sélectionnés par Legoueix sont spécifiquement choisies et adaptées aux métiers de l’énergie et de l’eau.  Ils répondent au besoin de renforcer l’efficacité opérationnelle des travailleurs sur sites et chantiers.

 

Ainsi, Legoueix vous propose de retrouver les nouveaux produits des principaux fournisseurs d’outillages tels que BOSCH, VIRAX, REMS, RIDGID, KNIPEX ou FACOM. De plus, le catalogue développe la gamme fixation et supportage, une gamme chimique, et enfin, une sur les supports de terrasse.

 

L’accent est également mit sur les appareils et outils connectés et leurs applications dédiées avec notamment la gamme FLUKE ou encore la  nouvelle gamme de produits TESTO ; des sondes connectées pour les frigoristes, chauffagistes ou les climaticiens. De nombreux produits viennent également compléter l’offre très riche en équipement de sécurité et renforce ainsi le positionnement de Legoueix dans ce domaine.

 

Un catalogue enrichi et toujours plus de services :

En effet, Legoueix offre également la possibilité de commander en ligne via son site internet et propose également un service de conseil par téléphone avec une équipe dédiée. De plus Legoueix propose également un SAV, des Certificats d’Étalonnage, révision de machines sur certains appareils REMS et extensions de garantie.

Avec Legoueix, il est également possible de faire une demande spécifique pour des produits spéciaux ne figurant pas au catalogue.

 

François Coutant, dirigeant de Legoueix déclare :

« Ce qui nous importe, c’est de déployer les solutions du marché afin de renforcer l’efficacité opérationnelle de nos clients et d’anticiper leurs besoinsC’est un véritable repositionnement du négoce qui nous conduit, chaque jour,  à apporter toujours plus de valeur ajoutée à nos produits et notre nouveau catalogue est en la parfaite illustration ! »

 

La livraison s’effectue partout en France entre 24 et 48 heures selon l’heure où a été passée la commande par téléphone, fax ou via le site internet www.legoueix.com

 

Outillage et mobilité

Les solutions mobiles,

Smartphones et tablettes durcies au catalogue Legoueix !

 

Legoueix annonce l’arrivée à son nouveau catalogue de nouvelles solutions connectées destinées aux équipes opérationnelles opérant sur site ou sur chantier avec les nouvelles gammes Stanley Mobile et Facom Mobile de mobiles, smartphones et tablettes durcies. Idéale pour les travailleurs qui souhaitent rester connectés en toutes circonstances, cette offre vient compléter et consolider le catalogue Legoueix en matière de sécurité. Fabriqués dans des matériaux résistants et certifiés par des normes, ces produits sont la solution idéale pour les professionnels.

Conscients que les ouvriers doivent rester connectés et sont amenés à utiliser des technologies essentielles et des applications dédiées dans des conditions extrêmes,

Legoueix, ajoute donc à son catalogue, la nouvelle gamme d’appareils développés par les marques Stanley Mobile et Facom Mobile sous système d’exploitation Android.

Conçus pour résister aux conditions les plus extrêmes, ces appareils offrent également une haute résistance aux chocs grâce à une structure métallique interne.

Ces produits intègrent également un large éventail de fonctions conçues pour en faciliter l’utilisation et les rendre indispensables dans tout les environnements : Push to Talk (PTT), fonction Talkie-Walkie, très grande autonomie de la batterie, technologie NFC, Dual-SIM, connectiques USB et HDMI, Glove touch (utilisation de l’écran tactile avec des gants), lecteurs de code-barres, appareil photo jusqu’à 13 millions de pixels et système de communication via réseaux cellulaires et WiFi.

 

Enfin, la sécurité des travailleurs a été placée au cœur de ces produits, ces appareils disposent des services intégrés PTI – Protection du travailleur Isolé – qui permettent d’assurer la sécurité des utilisateurs en détectant les situations anormales telles qu’une chute, un changement brutal de position ou encore l’immobilité prolongée. La détection d’un événement inhabituel donne l’alerte automatiquement aux services de secours et à une liste de numéros préenregistrés grâce à la localisation GPS.

 

Innovation-Métiers 

Un expert de la sécurité au service

des grands comptes !

Guillaume Monpert

La sécurité est devenue une préoccupation majeure pour les entreprises et les normes associées de plus en plus nombreuses et complexes. C’est ainsi que, dans de plus en plus d’entreprises, le responsable QSE (Qualité, Sécurité, Environnement) est désormais partie prenante des achats d’équipements et d’outillages.

C’est pour répondre à cette nouvelle exigence que Legoueix, distributeur de consommables, d’Equipements de Protection Individuelle, d’outillage et d’accessoires destinés aux professionnels des métiers de l’énergie et de l’eau, annonce le renforcement de son équipe de commerciaux grands comptes avec l’arrivée de Guillaume MONPERT, technicien spécialiste en produits de sécurité.

Entré chez Legoueix en tant que commercial terrain en 2008, il sera nommé responsable de secteur jusqu’à sa nomination en tant qu’ingénieur commercial grands comptes.

Formé aux EPI (Equipement de Protection Individuelle) via la formation SOCODA « Techniques EPI ».

Guillaume MONPERT aura désormais pour mission de :

– Animer, agir et déployer le portefeuille de grands comptes et en assurer le suivi.

– Développer l’acquisition de nouveaux grands comptes

– Assurer une veille réglementaire et technologique auprès des responsables sécurité afin de détecter des besoins particuliers et / ou mettre en avant les innovations techniques du marché.

François Coutant, dirigeant de Legoueix déclare :

« Pour assurer la meilleure sécurité de leurs personnels et rester en conformité avec une réglementation de plus en plus complexe et contraignante, nos clients ont désormais besoin d’interlocuteurs capables non seulement de répondre à leurs nouvelles demandes mais encore d’être force de proposition. C’est pourquoi nous avons voulu doter notre équipe d’un expert de ces domaines. »

 

 

Compte-rendu réalisé par Henri Bessières*

Lire l’article consacré à l’évènement par Agnès Richard – BBI (mars 2017) – Cliquez ici

L’IoT AU CŒUR DE L’INDUSTRIE 4.0

L’Internet des objets (IoT) est au centre de la nouvelle révolution industrielle, notamment dans l’univers de l’outillage. Attention cependant à ne pas se tromper d’enjeux, l’IoT étant aussi une question de souveraineté pour l’Europe afin de ne pas dépendre des grandes plates-formes technologiques américaines.

Les Assises de la souveraineté numérique, en partenariat et avec le soutien de Legoueix, organisaient le 26 janvier dernier à Paris une rencontre autour des outils de l’industrie 4.0. Une manière originale de débattre du numérique et de la souveraineté industrielle, notamment dans l’univers de l’outillage. Plusieurs experts étaient réunis sous la présidence de Laure de La Raudière, députée (LR) de l’Eure-et-Loir et auteure d’un récent rapport parlementaire, avec sa collègue Corinne Erhel (PS), sur les objets connectés (IoT). Parmi les autres intervenants, Yves Antier, président de Black & Decker et de Facom, Bernard Benhamou, Secrétaire général de l’Institut de la souveraineté numérique, François Coutant, président de Legoueix, Francis Jutand, directeur général adjoint de l’IMT (Institut Mines Télécoms) et Jacques Marceau, président de l’agence Aromates.

« Grâce à la révolution de l’allongement de l’autonomie des batteries, nous sommes progressivement passés de l’objet numérique à l’objet connecté, simplement piloté depuis un smartphone. Tout l’intérêt d’un outil connecté, c’est de nous renseigner sur son environnement et ses paramètres de travail » résume d’emblée Yves Antier, pour qui « tout ce que l’on mesure permet d’améliorer les process de production, notamment dans les usines où tout est très standardisé ».

Avec pour chaque secteur industriel, ses spécificités : la réparation automobile, très intuitive, le respect des délais dans le domaine de la construction, etc. Avec le même objectif pour tous d’améliorer la compétitivité de notre industrie.

François Coutant : « Un véritable repositionnement du négoce qui nous oblige à apporter toujours plus de valeur ajoutée »

Spécialiste du négoce auprès des entreprises opérant dans les secteurs de l’énergie et de l’eau, François Coutant, président de Legoueix, considère qu’on assiste avec l’loT à un bouleversement complet de la chaîne de valeur, notamment dans la maintenance prédictive ou les imprimantes 3D.

« Ce qui nous importe, c’est de déployer les solutions du marché afin de renforcer l’efficacité opérationnelle de nos solutions et de répondre ainsi aux besoins de nos clients » relève-t-il. « C’est un véritable repositionnement du négoce qui nous oblige à apporter toujours plus de valeur ajoutée à nos produits » poursuit-il.

Un repositionnement, essentiellement autour des services et qui devrait faire l’objet de prochaines annonces, qui n’inquiète pas particulièrement François Coutant : « nous avons déjà quatre fois changé de métier depuis notre création en 1862 » résume-t-il. Une manière comme une autre, malgré les nombreuses révolutions technologiques, d’ancrer son entreprise familiale dans la durée tout en précisant que

« chez Legoueix, l’innovation n’est pas une posture marketing mais une réalité au quotidien ». Sachant que la force des distributeurs, c’est la proximité avec leurs clients, « on s’achemine de plus en plus vers une démarche de co-construction (ou co-développement) afin d’accompagner, voire de devancer, les attentes de nos clients en matière d’innovation » ajoute François Coutant.

L’occasion aussi d’apprendre incidemment qu’un industriel comme Facom dispose aujourd’hui dans son catalogue d’une offre de téléphones mobiles durcis, ainsi que d’une tablette, permettant notamment de piloter ses divers outils IoT.

« C’est la meilleure manière d’aligner des applicatifs de proximité avec nos outils »

relève Yves Antier pour qui « le secret c’est la manière d’analyser les données ». Et ce dernier de citer le cas de l’aéronautique avec l’utilisation de puces RFID pour authentifier et tracer ses outils.

« Nous entrons dans un monde de complexité croissante » poursuit Francis Jutand pour qui « il est essentiel de placer l’homme au cœur du dispositif, sans se laisser dominer par la technologie ».

« Une opportunité pour la France », selon Laure de La Raudière

« Les outils de l’industrie 4.0 sont une opportunité pour la France »

plaide Laure de La Raudière, pour qui « c’est aussi un enjeu de souveraineté avec la nécessité de maîtriser l’ensemble du processus industriel (micro-processeurs, routeurs, applicatifs) ». Un domaine dans lequel les agriculteurs sont relativement en avance et plus agiles que l’industrie relève la députée d’Eure-et-Loir, elle-même ingénieure, tout en déplorant qu’il y ait aujourd’hui plus de places dans les écoles d’ingénieurs que d’élèves-candidats… L’occasion pour elle de rappeler l’importance du coaching et de la formation des PME au numérique dans les diverses régions françaises.

Bernard Benhamou a, pour sa part, plaidé pour la souveraineté numérique, autrement dit la nécessité pour les entreprises et les particuliers de localiser leurs données en Europe, et non aux Etats-Unis, tout en dénonçant le risque d’une dépendance accrue vis-à-vis des grandes plates-formes technologiques américaines. Avec une mention particulière pour le financement des start-up où la France et l’Europe n’ont visiblement pas, hormis quelques rares exceptions (BlaBlaCar, Sigfox), les moyens de financer de futures « licornes ». Avec, dernier exemple en date, le rachat fin janvier du suisse Actelion, un spécialiste des biotechnologies cofondé et dirigé par le cardiologue français Jean-Paul Closel, par l’américain Johnson & Johnson pour 30 milliards de dollars !

Jacques Marceau enfin conclut ce petit-déjeuner avec l’annonce du colloque annuel des Assises de la souveraineté numérique à la Maison de la Chimie, à Paris, le 29 mars 2017 sur le thème de la cyber-sécurité et des opérateurs d’importance vitale (OIV). Ce qui nous laisse deux mois, à la veille d’échéances électorales majeures, pour affiner la réflexion sur ces sujets de plus en plus structurants.

*Henri Bessières, journaliste indépendant, collaborateur de La Lettre A, du Journal du Net (JDN) et de La Tribune du Grand Paris, administrateur de l’Institut de recherches économiques et sociales sur les télécommunications (IREST) – Ancien président de la Société des journalistes (SDJ) du Groupe Tests (2001-2003).

 

 

 

Assises de la souveraineté Numérique :

Maintenance Immobilière et Industrielle « Quels seront les outils de l’industrie 4.0? »

InvitationLegoueix

Pour vous inscrire : Cliquer ici

 

capture-decran-2016-11-28-a-11-51-05

Trop souvent réduit à son seul aspect environnemental, le développement durable dans les entreprises répond aujourd’hui à des enjeux véritablement stratégiques conditionnant les succès de demain. Legoueix, en renouvelant sa flotte commerciale par des véhicules propres, l’a bien compris et son engagement dans le développement durable est profondément ancré dans ses valeurs.

En 2009, Legoueix établissait son premier Bilan Carbone, puis en 2013, l’entreprise a procédé à la dématérialisation de ses factures. En diminuant les impressions de documents papier au profit de documents électroniques Legoueix amorçait une démarche pour inscrire l’entreprise dans une préoccupation environnementale constante, afin de minimiser son impact et privilégier son développement durable.

Dès 2014, Legoueix a également instauré le tri et recyclage des déchets, par la suite étendu à tous les déchets des bureaux (gobelets, bouteilles). Legoueix anticipe ainsi la nouvelle obligation pour les entreprises de collecter les déchets de bureaux, entrant en application en 2018, en séparant les flux à la source !

Elle poursuit, aujourd’hui, son engagement en s’équipant aujourd’hui de Zoé, la voiture 100 % électrique de chez Renault. Intra urbaine, avec 150 km d’autonomie, Zoé est destinée à équiper la flotte commerciale sur Paris ou en Ile de France.

En 2017, ce sont 4 utilitaires 3,5 tonnes adaptés aux dernières normes environnementales qui sillonneront les routes afin de réduire l’empreinte écologique de Legoueix et préserver l’environnement. Le renouvellement progressif de 12 véhicules commerciaux et 5 véhicules de direction par des véhicules plus économes et moins polluants fait également parti de ses objectifs à moyen et à long terme.

Ce programme permet de placer le développement durable au cœur des activités de l’entreprise. Il permet aussi aux collaborateurs de s’engager et de contribuer à la stratégie. Car, partant du principe que ce sont les salariés qui donnent vie à une stratégie de développement durable en l’ancrant dans la réalité de l’entreprise, Legoueix a mis en place des stages d’éco-conduite pour faciliter la transition des collaborateurs, qui le souhaitaient, habitués à conduire des véhicules diésel.

François Coutant, dirigeant de Legoueix déclare : « Le développement durable, un vocable qui prend tout son sens quand on sait que notre entreprise à plus de 150 ans ! Cette nouvelle démarche étant amorcée, elle sera ensuite rentable, tant sur le plan de la réduction des coûts et de l’amélioration de la productivité que sur celui de l’attraction de nouvelles clientèles. »

 

Parce que la sécurité sur les chantiers et sur route est aujourd’hui l’incontournable question de tous les responsables QSE, que Legoueix étoffe son offre d’outillage de sécurité avec le Mobiflash pour répondre et anticiper les besoins de ses clients.

Le MobiFlash est un gyrophare de sécurité à Leds multifonctions permettant de signaler votre présence en cas de pannes ou d’accidents. Cet équipement de sécurité, disponible au catalogue Legoueix, complète ainsi parfaitement le triangle de signalisation et le gilet jaune.
Destinée aux automobilistes, cette balise lumineuse convient tout aussi bien aux conducteurs de poids-lourds qu’aux artisans, en complément de leurs accessoires de signalisation. Indispensable pour délimiter et signaler un chantier, il est également utilisé par des véhicules de voieries et agricoles.

Mobiflash se fait donc l’accessoire indispensable pour baliser et sécuriser son environnement en cas d’incident, la nouvelle génération de gyrophare sera bientôt de tous les chantiers. Communicante, elle permet également d’envoyer des signaux d’urgence et de détresse SOS. Une fonctionnalité indispensable pour tout travailleur isolé.

 Ses fonctionnalités :
Grâce à sa technologie 16 Leds ultra puissante, le MobiFlash est visible sur terre jusqu’à 1km et à plus de 10km en mer à 360°. Compact, léger, étanche, il flotte à la surface de l’eau résiste également aux chocs et aux écrasements même en cas d’accident de voiture. Sa coque fabriquée à partir d’un matériau ultra résistant (TPR) est sans aucune partie saillante.
Avec son puissant aimant, le Mobiflash se fixe sur toute surface métallique, comme une carrosserie, sans pour autant la rayer. Sa batterie lithium longue durée rechargeable supporte une utilisation jusqu’à 60 heures suivants les 9 modes lumineux.

moboflash-5 un007950 un007950_3

  •  – NOUVEAUTÉ PRODUIT – NOUVEAUTÉ PRODUIT – NOUVEAUTÉ PRODUIT –

Nouveau au catalogue Legoueix : Le ruban auto-fusionnant pro qui va permettre aux professionnels de procéder rapidement aux travaux de réparation, d’étanchéité et d’isolation avec un seul et même outil !

Une révolution  pour gagner en facilité et en temps.

Le ruban est idéal pour rendre étanche et réparer facilement et rapidement des fuites dans des conduites, des tuyaux, des raccords, des siphons et autres tuyaux flexibles.Il a la particularité de pouvoir être utiliser pour rendre étanche (à l’eau) les raccordements électriques et isoler et protéger les prises et les câbles électriques.

Il convient également pour assembler les objets, les matériaux entre eux, pour protéger de la rouille. Il est également antidérapant sur les manches des outils : l’allié des professionnels !

 Griffon                              Ses atouts

Etanchéité à l’eau et à l’air immédiate

Résiste à la pression (12 bars)

Isole jusqu’à 15.000V par couche

Peut-être utilisé sous l’eau

Résiste aux intempéries et aux UV

Résiste à des température de -54°C à + 260°C

Résiste aux acides, aux bases, aux solvants, aux huiles, à l’essence et aux hydrocarbures.

Etirable jusqu’à 300%

Elasticité permanente

Auto-fusionnant

Position modifiable quelques secondes après application

Applicable sous pression

Peut-être immédiatement soumis à une charge ou contrainte mécanique.

Se retire facilement sans résidus de colle

Il est donc l’allié des métiers de la plomberie, du chauffage, de l’automobile, de l’électricité, aéronautique, les environnements maritimes et agricoles, multimédia, les piscines pour les applications sous-marines.

 

 

  


 

 

 

 Afin de permettre aux professionnels de pouvoir stocker leur matériel électrique en toute sécurité lorsqu’ils sont sur leur chantier, Legoueix, distributeur industriel d’outillage et de consommables pour les métiers de l’énergie et de l’eau, annonce la mise à disposition de l’armoire multi casiers électrique Thur Metall : une armoire intégrant 2 prises électriques par casier !

 Fini les téléphones laissés, dans son casier, retrouvés sans batterie à la fin de la journée, terminé les soucis de visseuses électriques ou autre matériel électrique déchargés … L’armoire multi casiers est 3 en 1 : elle propose une station de recharge, du stockage sécurisé pour les produits de valeur et un casier pour les effets personnels.

Cette armoire pratique et sécurisée est idéale pour les entreprises artisanales, les aéroports, les bâtiments publics, les écoles … et bien entendu directement sur les chantiers.

             Capture d’écran 2016-04-11 à 11.33.41 Ses atouts                                          

  • Rangement personnel de tout type d’appareil fonctionnant sur batterie.
  • Les boîtes à prise de courant permettent de charger les batteries alors qu’elles sont rangées. Elles sont donc opérationnelles immédiatement.
  • Les appareils sont toujours sous clé et donc sécurisés.
  • Les casiers permettent une circulation optimale de l’air grâce à des orifices d’aération frontaux et latéraux.

 

 

 

 

La livraison s’effectue partout en France entre 24 et 48 heures selon l’heure où a été passée la commande par téléphone, fax ou via le site internet www.legoueix.com